MENU

Bonjour à tous,

Non, nous ne sommes pas dimanche, mais aujourd’hui, à l’approche de la fête nationale le 14 juillet, je voulais vous faire ce petit article. En effet, j’ai reçu pas mal de mails me demandant d’expliquer comment photographier les feux d’artifice ; timing parfait, quelques jours avant les multiples feux d’artifice, je vous donne tous les clés pour réussir 😀

CE QU’IL FAUT COMPRENDRE ?

Un feu d’artifice n’est pas un « sujet fixe », ça parait évident, mais ça bouge ! Ca apparait, c’est en mouvement et ça ne reste pas en l’air indéfiniment !

Tout va se jouer sur la « vitesse d’obturation »

Exemple :

Si vous photographiez un sujet pendant 1/2 seconde, l’appareil va enregistrer la lumière qui provient de ce sujet pendant ce laps de temps. S’il est mobile, le mouvement sera enregistré et on va voir apparaître une trainée sur l’image finale. Ca s’appelle une pause longue !

Cas concret :

Pour un feu d’artifice, nous allons faire une pause longue, par exemple 10 secondes, imaginons que le bouquet dure 5 secondes, il sera quand même bien exposé comme si la pose avait été de 5 secondes (car les 5 autres secondes, le ciel est noir, donc aucune lumière ne rentre dans l’appareil, donc l’appareil ne « prend » rien) –> Vous me suivez ? 😛

POURQUOI UTILISER UNE PAUSE LONGUE ?

Oui, pourquoi une pause longue et non une pause rapide ?

Pour faire simple :

Si vous faites une pause rapide, l’appareil va uniquement prendre des petits points du bouquet, l’image sera presque noire => bref, ça ne sera pas très beau …

Pour faire compliqué :

Si vous faites une pause rapide, vous verrez les petits points du bouquet grâce à ce que l’on appelle la persistance rétinienne. Phénomène que vous avez probablement étudié en cours et que vous connaissez tous : regardez une forte source de lumière (une lampe par exemple) – Fermez les yeux, vous allez voir un point lumineux de la même forme que la source lumineuse, magique non ? 😛

Voila ce que l’oeil fait, pour tous les sources lumineuses, y compris les feux 😛

A l’inverse, votre appareil, lui, ne se base que sur la vitesse d’obturation 🙂

Donc pour avoir un effet sympa, (autre que des points lumineux) il faudra une PAUSE LONGUE !

Si vous avez compris ça, vous avez fait plus de la moitié du travail 😛

LE MATERIEL NECESSAIRE

Il ne faut pas grand chose, mais il faut quand même un peu de matériel primordial pour une telle réalisation !

  • L’idéal serait un reflex ou un bridge possédant un mode Bulb (ou B) (qui permet de choisir le temps de pose)
  • Un objectif avec un grand angle
  • Un trépied
  • Dans l’idéal, une télécommande, mais le retardateur de l’appareil fonctionne aussi

LE SPOT DE PRISE DE VUE

Savoir comment faire une photo, c’est une chose, mais l’important est également de bien se positionner pour que le rendu soit optimum 🙂

L’idéal, c’est de trouver un endroit un peu éloigné qui permet d’enlever les éléments qui pourraient gêner. Essayez de trouver un endroit sympa est un plus 😛

LES REGLAGES : La mise au point

C’est très compliqué de faire une mise au point lors d’un feu d’artifices. Je vous propose deux méthodes :

  • Passer en mise au point manuelle (bouton MF/AF sur l’objectif) et faire la mise au point sur l’infini (pour cela, regardez dans le viseur, tournez la bague de mise au point a fond jusqu’à temps que les éléments éloignés deviennent nets)
  • Faire la mise au point automatique sur le sujet le plus éloigné (en appuyant à mi-course sur le déclencheur), passez ensuite en MF et ne plus toucher

LES REGLAGES : Le mode Manuel

Le mode manuel fait peur à beaucoup de monde et dans mes tutos, je vous direz que très rarement de passer en manuel, mais ici, je vous conseille de passe en Manuel (le Mode M).

La sensibilité ISO :

Comme on va faire une pose longue, beaucoup de lumière va rentrer dans l’objectif, donc nous allons mettre les ISO au minimum (100 par exemple)

L’ouverture :

On va choisir une ouverture assez faible pour allonger le temps de pose sans surexposer la photo. En général, on peut se placer entre F/8 et F/16. Mais F/11 c’est cool 😛 (on pourra modifier si le rendu n’est pas celui attendu)

La vitesse d’obturation (temps de pose) :

Nous y voila, ce réglage est le plus important de la procédure !

Si vous avez une télécommande & le mode Bulb, le plus simple c’est de déclencher au début du tir et d’arrêter à la fin. C’est dur hein ? 😛

Si ce n’est pas le cas, pas de panique, c’est un peu plus compliqué mais totalement réalisable : vous pouvez tester un temps de pose de 10 secondes dans un premier temps en essayant d’anticiper un peu les tirs …

Si ce n’est pas ce que vous souhaitez comme rendu, vous pouvez le diminuer ou l’augmenter mais ATTENTION, si vous l’augmentez, l’arrière plan pourrait-être légèrement surexposé (par exemple si le soleil est juste couché, ou que la lune éclaire beaucoup –> en gros, s’il ne fait pas totalement noir)

Petite astuce si vous faites ça : mettez une grande exposition (30 secondes par exemple) et vous placez un morceau de carton noir devant l’objectif quand il n’y a pas de bouquet (comme ça on ne surexpose pas le fond)

Bien-sur, ça me parait évident : coupez votre flash 😛

LA PRISE DE VUE :

Si vous suivez ses réglages, vous allez avoir des résultats sympas ! Mais attention, chaque réglage n’est pas fixe, il peut être modifiable en fonction de ce que vous voulez vous, comme résultat.

C’est parti, le feu commence : commencer par réaliser quelques images avec ces réglages.

Ensuite, nous allons vérifier que tout va bien sur les images :

  • La mise au point
  • Le rendu avec de belles trainées
  • L’exposition (si c’est trop/ou pas assez exposé, régulez avec votre diaphragme (passez de F/11 à F/16 par exemple – ou à l’inverse de F/11 à F/8)

N’hésitez pas non plus a changer de focale, zoomez – dézoomez, à changer d’endroit pour varier les points de vue 🙂

 

Et voila ! C’est terminé, vous êtes fin prêt pour affronter les feux d’artifice du 14 juillet 😛 Et les autres bien sur 😛

Pour conclure, pour ceux qui me suivent depuis un petit moment déjà, vous apercevrez que c’est mon premier tutoriel en ligne …

La grande nouveauté, qui sera dévoilée dans les mois à venir, c’est que je vais proposer des programmes de formation pour vous former à la photo 😛

Je vous en parlerai plus en détail dans un autre article, mais, restez à l’affût 😛

N’hésitez pas à partager cet article, il pourrait être utile à des personnes de votre entourage 😛

 

Pour ma part, il me reste à vous souhaiter une bonne fin de journée et à dimanche prochain 😛

 

Guillaume

 

Les Commentaires

[…] J’avais « révisé » la façon de réaliser des photos de feux d’artifices il y a quelques jours en vous écrivant un précédent article : ici […]

Ajoutez un commentaire

FERMER