Qui se cache derrière « Lueur de l’Aube » ?